seule


seule

seul, seule adjectif (latin solus) Qui n'est pas en compagnie de quelqu'un d'autre, qui se tient à l'écart des autres ; peut être renforcé par tout : Laissez-moi (tout) seul. Qui est sans relation, ami, parent : Une personne seule. Qui est isolé des autres : Un village où l'on se sent un peu seul. Qui ne bénéficie d'aucune aide, d'aucune intervention extérieure : Il l'a fait tout seul. Unique de son espèce : C'est la seule personne qui puisse vous aider. Indique l'intensité, seulement, uniquement, rien ou personne d'autre que : Seul un miracle pourrait le sauver.seul, seule (citations) adjectif (latin solus) Bible Yahvé Dieu dit : « Il n'est pas bon que l'homme soit seul. Il faut que je lui fasse une aide qui lui soit assortie. » Ancien Testament, Genèse II, 18 Commentaire Citation empruntée à la « Bible de Jérusalem ». ● seul, seule (difficultés) adjectif (latin solus) Sens Place de seul. Une personne seule = une personne qui n'est pas en couple, ou une personne isolée, solitaire. C'est aujourd'hui un homme seul. Une seule personne = une personne seulement, une personne sans plus. Je ferai ce travail avec un seul homme. Emploi Un seul et unique, ... qu'un seul : ces pléonasmes sont couramment admis pour marquer l'insistance sur le caractère unique de qqch : c'est le seul et unique exemplaire que je possède ; il ne reste qu'un seul gâteau dans la boîte. Accord Seul à seul. L'usage est hésitant quant à l'accord en genre de seul à seul. Cet accord se fait souvent aujourd'hui selon le sens : Pierre et Jacques sont restés seul à seul ; Martine et Daniel sont restés seule à seul ; Anne et Dorine sont restées seule à seule ; mais seul à seul est parfois considéré comme invariable : Julie et Éric sont restés seul à seu ; Christine et Marie sont restées seul à seul. Recommandation Lorsque les deux noms ou les deux pronoms auxquels se rapporte la locution désignent respectivement un homme et une femme, garder seul à seul invariable : Julie et Éric sont restés seul à seul. Lorsque les deux noms ou les deux pronoms auxquels se rapporte la locution désignent respectivement deux hommes ou deux femmes, garder seul à seul invariable ou, au choix, faire l'accord en genre : Christine et Marie sont restées seul à seul ou seule à seul ; Jules et Éric sont restés seul à seul. Construction 1. À seule fin de (+ infinitif), à seule fin que (+ subjonctif) : il a fait ce voyage à seule fin de la voir ; il veut la voir à seule fin qu'elle lui dise la vérité. 2. Le seul, la seule à (+ infinitif) : vous n'êtes pas le seul à vouloir partir. 3. Le seul, la seule qui ou que. Suivi de l'indicatif pour marquer la réalité du fait : elle est la seule personne que nous avons rencontrée. Suivi du subjonctif pour nuancer, atténuer une affirmation : elle est la seule personne qui puisse garder un secret. Suivi du conditionnel pour exprimer un fait hypothétique : elle est la seule qui pourrait t'aider. ● seul, seule (expressions) adjectif (latin solus) Être (le) seul à, se distinguer de tous les autres dans un comportement, une action, etc. Pas un seul, aucun, pas le moindre. Seul à seul, hors la présence d'un tiers ; en tête à tête. Un seul et même, un individu, un objet unique sous des noms ou des aspects différents : Votre client et mon directeur sont une seule et même personne.seul, seule (synonymes) adjectif (latin solus) Qui est sans relation, ami, parent
Synonymes :
Qui est isolé des autres
Synonymes :
- esseulé
- isolé

seul, seule
adj. et n.
aA./a adj.
rI./r (Attribut ou épithète placée après le nom; souvent renforcé par tout.)
d1./d Qui est momentanément sans compagnie. Se promener seul, tout seul.
|| Seul(e) à seul(e): en tête à tête. Il parle seul à seule avec sa femme.
|| Loc. (Guyane) Ne pas être seul: voir double sous l'effet de l'alcool.
d2./d Qui est généralement isolé, qui vit sans amis. Il est seul au monde: il n'a pas de famille.
rII./r (épithète placée avant le nom.) Un, unique. Le seul bien qui lui reste.
rIII/r (Avec une valeur d'adverbe.)
d1./d Seulement.
(En appos.) Spectacle que seuls les enfants apprécient.
d2./d Loc. Tout seul: facilement. Cela va tout seul.
aB./a n. Un seul, une seule: une personne unique. Le pouvoir d'un seul.
Le seul, la seule: la seule personne.

seul, seule [sœl] adj. et n.
ÉTYM. V. 1175; sols, 980; sol, v. 1050; lat. solus.
———
I Attribut; souvent renforcé. || Tout seul.
1 Qui est sans compagnie, qui est séparé des autres. Isolé, solitaire; solitude.REM. Sauf quand il s'agit d'un isolement matériel dans un espace limité, le mot est plus faible que ses synonymes. || Être seul, tout seul (→ Méchant, cit. 11; mouvement, cit. 19).Elle tricotait, seule dans sa cuisine (→ Jeu, cit. 83). || Je me croyais seul dans l'église (cit. 16). || « J'étais seul, l'autre soir, au Théâtre Français » (→ Presque, cit. 2).Seul comme un ermite (cit. 5), seul dans sa retraite. || Vivre seul (→ Calfeutrer, cit. 1; non, cit. 56) dans une maison isolée (→ 1. Garde, cit. 13). || Sortir (→ Promener, cit. 11), marcher, cheminer (cit. 4) seul. || « Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre » (→ Flot, cit. 2). || Le paysan (cit. 7) travaille seul. || Coucher seul (→ Linceul, cit. 3).Parler seul, tout seul. Monologue, soliloque (→ Diseur, cit. 4; franchir, cit. 17). || Jouer seul, sans partenaire. Soliste; solo.
1 Vous bâillez, disait une femme à son mari. — Ma chère amie, lui dit celui-ci, le mari et la femme ne sont qu'un, et, quand je suis seul, je m'ennuie.
Chamfort, Caractères et anecdotes, « Ennui d'un mari ».
2 J'ai marché devant tous, triste et seul dans ma gloire.
A. de Vigny, Livre mystique, « Moïse ».
2.1 On ne connaissait à Phileas Fogg ni femme ni enfants —, ce qui peut arriver aux gens les plus honnêtes —, ni parents ni amis —, ce qui est plus rare en vérité. Phileas Fogg vivait seul dans sa maison de Saville-row, où personne ne pénétrait. De son intérieur, jamais il n'était question. Un seul domestique suffisait à le servir.
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, p. 5.
2.2 Elle était tellement seule, et chez elle, qu'elle faisait le vide en tout ce grand appartement, le vide absolu. Elle l'habitait, l'emplissait, l'animait seule; il y pouvait entrer beaucoup de monde, et tout ce monde pouvait parler, rire, même chanter; elle y serait toujours seule, avec un sourire solitaire, et, seule, elle le rendrait vivant, de son regard de portrait.
Maupassant, Un portrait, Pl., t. II, p. 1054.
3 Elle ne pensait clairement à rien, ne désirait rien que se trouver seule, derrière une porte bien close, à l'abri, seule.
Bernanos, Sous le soleil de Satan, p. 213.
4 Rester seul, délibérément, dans une société où chaque jour davantage votre intérêt évident est de vous agréger, c'est cette forme d'héroïsme que je vous convie ici à saluer.
Montherlant, Solstice de juin.
Seul avec… || Être seul avec qqn, être avec lui et sans autre compagnon ou sans témoin (→ Caramel, cit.; prémunir, cit. 1). || « Il vivait seul avec sa bonne et ses deux valets dans sa ferme » (→ Madré, cit. 2).Par métaphore, fig. || Seul avec la nature (cit. 69), avec ses pensées (→ Recours, cit. 4), avec soi-même (→ Mouvement, cit. 36).Seul contre… || Être, se trouver seul contre tous. || Se trouver seuls (à deux ou à plusieurs, sans personne d'autre). → Déclin, cit. 3; monstre, cit. 11. — (Au plur.). || Enfin seuls !, titre d'un tableau du Salon de 1881, devenu célèbre.
4.1 « Ma petite maman, je dîne ce soir tout seul chez Réveillon », voulant expliquer par là qu'il allait goûter non la fièvre malsaine d'un grand dîner, mais plutôt l'innocente félicité, les agréments vertueux d'une causerie sérieuse avec un bon ami. Mais Mme Santeuil (donnant) à ce même tout seul le sens de sans ses parents, avec des femmes, pour nous préparer à une nuit d'orgie, sentit la colère qu'elle se réservait de répandre à son heure sur Jean (…)
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 414.
(Choses). || Cette maison, seule dans la campagne. — ☑ Fig. Un malheur n'arrive jamais seul.
5 Triste fleur qui croît seule et n'a pas d'autre émoi
Que son ombre dans l'eau vue avec atonie.
Mallarmé, Poésies, « Hérodiade », II.
Loc. Seul à seul : en tête à tête, en particulier. || Combat seul à seul. Singulier.
REM. Ce tour, traditionnellement considéré comme invariable, s'écrit encore souvent seul à seul en parlant d'un masculin et d'un féminin (cf. Molière, Gide, Daniel-Rops, etc., in Grevisse), mais les auteurs modernes (depuis Beaumarchais : → 2. Quart, cit. 1) font généralement l'accord de chaque adjectif : seul à seule (→ Émouvant, cit. 1, Verlaine; gaver, cit. 5, Larbaud), seule à seul (→ ci-dessous, cit. 7, Richepin), seuls à seuls (Giraudoux, in Grevisse).
6 Pourquoi ne veux-tu pas me dire ce qu'elle t'a confié hier, seule à seul ?
A. de Musset, Carmosine, III, 3.
7 Je veux lui répéter, seule à seul, que je l'aime.
Jean Richepin, Par le glaive, III, 8.
8 — Je suis particulièrement heureuse de pouvoir vous parler (…) seul à seule.
Gide, les Faux-monnayeurs, I, XVIII.
REM. 1. Seul, attribut, est parfois détaché en tête de phrase. Seul, en avant, il marchait (→ Herse, cit. 2).
2. L'inversion du sujet n'est possible que si seul n'est pas réellement attribut (→ ci-dessous rem., supra cit. 24).
2 Qui n'a pas ou qui a peu de relations avec les autres hommes (→ Indépendant, cit. 9). || « Il n'y a que le méchant qui soit seul » (→ Appeler, cit. 37).Spécialt. Qui n'a pas les amitiés, les appuis, les liens familiaux habituels, normaux. Abandonné, esseulé. || Me voici donc seul sur la terre (→ Raffinement, cit. 4). || Il restait seul dans la vie (→ Incohérent, cit. 4). || Se trouver seul au monde (→ Orphelin, cit. 5). || Laisser qqn seul. Esseuler.
9 Britannicus est seul. Quelque ennui qui le presse,
Il ne voit dans son sort que moi qui s'intéresse (…)
Racine, Britannicus, II, 3.
10 Il n'y a d'amis, d'épouses, de pères et de frères que dans la patrie. L'exilé partout est seul.
F. de Lamennais, Paroles d'un croyant, XLI (1834).
11 Égoïste par force, dit Toussaint. Seul. Seul dans le temps, seul sur la terre. Mourir demain sans laisser de vide en personne.
J. Giono, le Chant du monde, II, II.
Psychol., philos. Qui n'a pas de relations, de communication réelle avec un autre être (→ Coudoiement, cit. 2). || L'homme est seul (→ Individuel, cit. 7). || Se sentir seul. || Être seul à deux (→ Monologuer, cit.).REM. Dans ce sens, seul peut être modifié par un adverbe de comparaison : il est un peu seul, très seul, moins seul.
12 Rester seul avec sa responsabilité; être seul en face du destin.
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 177.
13 J'étais seul. Hors de moi, en moi, j'étais seul. Et seul j'avais toujours été. Seul, ce soir, j'allais être. Et demain, seul; et ensuite, toute la vie. Devant la mort, dans la mort même, s'il devait m'y rester quelque sentiment de mon être, j'éprouverais cette amertume de n'avoir rien ni personne qui pût, même pour mon épouvante, pénétrer ma solitude (…)
H. Bosco, Un rameau de la nuit, p. 217.
14 — Où sont les hommes ? reprit enfin le petit prince. On est un peu seul dans le désert (…)
Saint-Exupéry, le Petit Prince, XVII.
3 (Avec de ou dans, et un complément). Unique. || Il croit qu'il est seul de son espèce (→ Naïveté, cit. 6).Seul dans son genre : sans égal. aussi Singulier.
15 Le luxe suprême, pour une femme de chez moi, c'est de porter un chapeau qui soit seul de son modèle dans toute la ville de Paris.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, XV.
———
II Épithète.
1 (Placé après le nom). Qui n'est pas avec d'autres semblables, qui est « seul de sa substance » (Damourette et Pichon). || Un homme seul (→ Compagnie, cit. 5). || La France seule, sans alliés. — ☑ Loc. (Anciennt). Compartiment pour dames seules, non accompagnées par des messieurs.Une phrase (cit. 9) seule occupait toute une veille. || L'autorité (cit. 10) seule ne fait jamais bien.REM. Dans ces exemples, seul a la valeur forte de « à lui, à elle seule » (→ ci-dessous, 2., rem.).
(Danse). || Les pas de deux et les pas (1. Pas, cit. 42) seuls. — ☑ Cavalier seul. Cavalier (cit. 9).Mus. || Voix seule, qui se fait entendre seule. Solo.
2 (Placé avant le nom, entre l'article ou un « présentatif » et le nom). Qui est unique, « seul de son espèce » (Damourette et Pichon). Un, unique; mono-, uni- (→ Aimer, cit. 36).
Un seul, une seule… || « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » (cit. 11). || Nous ne voyons jamais qu'un seul côté (cit. 15) des choses. || Relatif à une seule personne ou catégorie. Exclusif, singulier; individuel.Une seule fois (→ Ouverture, cit. 9). || Maison à un seul étage (→ Logement, cit. 6). — ☑ Loc. Comme un seul homme (→ Armée, cit. 2; et aussi humanité, cit. 10). — ☑ D'une seule pièce (cit. 33). — ☑ D'un seul coup (cit. 71), et, fam., d'un seul coup d'un seul. — ☑ Un seul et même, marque l'identité (→ Bout, cit. 15; dureté, cit. 5; inconstant, cit. 2).Ensemble à un seul élément. Singleton.(Renforçant une négation). || Pas un seul petit morceau (cit. 1)… || Ne… pas, ne… plus un seul. 2. Pas. || Je vous prie de ne pas dire un seul gros mot (→ Blesser, cit. 22).Ne… qu'un seul (condamné par les puristes comme pléonastique). — Cf. aussi avec seul épithète. || « Il n'y a pas que l'amour seul qui donne de la jalousie » (Musset, les Confessions d'un enfant du siècle, IV, 1).Vx. || N'avoir pas pour un seul ennemi, en avoir plus d'un. Cf. N'avoir pas (2. Pas, cit. 20) qu'un ennemi (que Littré qualifie de « locution barbare »).REM. Jusqu'au XVIIe siècle, seul, dans cette acception, pouvait parfois se placer après le nom. || « Tout le royaume pleure la mort de son défenseur, et la perte d'un homme seule est une calamité publique » (Fléchier, Oraison funèbre de Turenne).
16 Notre style est très bon, et je serais un sot,
Madame, de vouloir y changer un seul mot.
Molière, les Femmes savantes, V, 3.
17 Il aurait pu prononcer un mot, un seul. Il n'a pas prononcé ce mot, je ne lui en fais pas grief.
G. Duhamel, Salavin, I, I.
Le seul, la seule… || Un chien est la seule garde du Prince (→ Cerbère, cit. 1). || À la seule idée de… (→ Fatal, cit. 8), à la seule pensée (→ Monter, cit. 18).Le seul bien désirable (→ Déposséder, cit. 3). || Les seules bonnes années de ma vie (→ Impérissable, cit. 2). || « À ta façon (cit. 37), la seule bonne ».
(Avec une forme verbale). || Entrée réservée aux seuls adhérents, aux adhérents seulement, exclusivement. Privilège. || « Aux seuls enfants d'Aaron (Dieu) commit ses sacrifices » (→ Office, cit. 1).
(Sans l'article). || Il était seul juge (→ Relever, cit. 24). || Il deviendrait seul et unique propriétaire (→ Libérer, cit. 5). || L'illusion (cit. 33), seul vrai bien des hommes.
(Avec un possessif). || Sa seule joie (cit. 18) sur la terre. || Mon seul luxe (cit. 10), ma seule excuse (cit. 5).(Démonstratif). || Avec cette seule différence que… Simple.
REM. Le seul… (comme le premier, le dernier…) doit à sa valeur de superlatif d'entraîner dans la relative l'emploi du subjonctif. C'est la seule consolation que l'on puisse attendre (→ Abreuver, cit. 5). Le seul portrait (cit. 3) gravé que j'aie vu d'elle. Le seul bruit qu'on entendît (→ Frémissement, cit. 5; et aussi Générosité, cit. 8; géranium, cit. 3; lumière, cit. 9). On met parfois l'indicatif si l'on veut insister sur le caractère de certitude, de réalité de l'idée verbale.|| « Les Français furent les seuls qui réussirent dans ce genre d'éloquence » (Voltaire, le Siècle de Louis XIV, XXXII).
18 La mort est le seul dieu que j'osais implorer.
Racine, Phèdre, IV, 6.
19 (…) pour moi, je ne puis vous pardonner rien : je suis le seul qui vous connais et qui vous aime assez pour vous avertir de toutes vos fautes.
Fénelon, Télémaque, IV.
20 (…) le souvenir d'un rêve, le plus doux, le seul que j'aie fait, le seul que je ferai sur la terre.
A. de Musset, Carmosine, I, 8.
21 (…) le seul d'entre nous pour qui la venue de Swann devint l'objet d'une préoccupation douloureuse, ce fut moi.
Proust, Du côté de chez Swann, Pl., t. I, p. 23.
Le seul, un seul… (avec à et l'infinitif).
22 (…) Sommes-nous le seul jeune ménage à élever un chat, un chien ?
Colette, la Chatte, p. 164.
23 (…) cet homme supérieur (…) dont j'étais seul à connaître les exceptionnels mérites.
G. Duhamel, la Pierre d'Horeb, XII.
REM. Cette construction se rencontre aussi avec seul attribut.
———
III Avec une construction apparente d'attribut (ou d'épithète) mais avec une valeur adverbiale.
1 « En fonction d'apposition (pour marquer) que l'idée verbale s'applique exclusivement au mot auquel il se rapporte » (G. et R. Le Bidois, Syntaxe du français moderne, §951). a (En tête de phrase). || « Seuls dans leurs doctes vers ils pourront vous apprendre… » (cit. 39). || Seuls, une révolution, un chambardement (cit. 1) général peuvent… (→ aussi Féconder, cit. 7). || Seul de tous les animaux, l'homme sait… (→ Récipient, cit. 2).REM. Dans cet emploi, seul peut entraîner l'inversion du sujet.
24 « Seuls doivent compter les faits positifs » (P. Hazard) … Dans ces phrases (avec inversion du sujet), l'adjectif seul, tout en se rapportant grammaticalement au sujet postposé avec lequel il s'accorde en genre et en nombre, prend en réalité la valeur d'un adverbe. Il marque que l'action verbale est faite exclusivement par le nom sujet, et équivaut donc à l'adverbe seulement, ou à la locution restrictive ne… que (…)
Que seul, dans ce genre de tour, n'est pas attribut, c'est ce que montrent les phrases où le verbe est une copule suivie elle-même d'un attribut authentique : « Quelquefois seul était rose dans sa figure blanche, le bout de son nez… » (Proust, V, 249); (…) seul est (ici) une apposition au sujet.
R. Le Bidois, l'Inversion du sujet, p. 189.
b (Après le nom). || Le résultat seul décide si… (→ Calculer, cit. 6). || C'est du mystère (cit. 9) seul qu'on a peur. || « Le vrai seul est aimable » (cit. 8). → aussi Art, cit. 51; oublier, cit. 7. || Dieu seul est grand, mes frères (cit. 20).(Après un pronom). || Celui… à qui seul appartient (cit. 20) la gloire… || Lui (cit. 22) seul est Dieu. || Moi (cit. 48) seul connaissais…(Après un verbe). || Le désir qui fait seul le charme de la vie (→ Illusion, cit. 33). || « On dirait qu'ils ont seuls l'oreille d'Apollon » (→ Audace, cit. 27). || L'égoïsme et la haine ont seuls une patrie (cit. 11).
25 Ce ne sont pas mes premiers souvenirs que je prétends écrire ici, mais ceux-là seuls qui se rapportent à cette histoire.
Gide, la Porte étroite, I.
26 Pas un bruit. Des mouches seules grésillaient.
Saint-Exupéry, Courrier Sud, III, IV.
c (Avant le nom). Littér. || Les seuls chrétiens ont été astreints (cit. 2) à…REM. On dirait aujourd'hui : seuls, les chrétiens, ou les chrétiens seuls.
2 Sans aide. || Faire une chose seul, tout seul (→ Gant, cit. 15; mesure, cit. 31). — ☑ Fam. Tout seul comme un grand. || Coltiner (cit. 1) un paquet tout seul. || « J'ai lu, j'ai vu, je pense et j'écris seul » (→ Exempt, cit. 9). || Débrouillez-vous tout seul, par vos propres moyens.
(1880). Sports (hippisme). || Gagner tout seul, sans avoir à lutter.(1886). || Il a gagné tout seul l'étape (en cyclisme).(Avec un sujet n. de chose). || Aucune récolte ne lève (1. Lever, cit. 25) toute seule. || Le feu ne prend pas tout seul (→ Pin, cit. 2), il y faut une intervention humaine.Par ext.Cela va, cela ira tout seul, facilement, sans difficulté. Facile.
27 Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !
Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, II, 8.
(Renforçant un pronom personnel). || À lui seul, tout seul (→ Caqueter, cit. 2). || Il ne doit sa réussite qu'à lui seul (→ Fils de ses œuvres). aussi Moi (cit. 49 et 50).Fam. (Avec un pronominal). || Il s'est invité (cit. 6) tout seul : personne ne l'a invité.
28 (…) certaines âmes à elles seules valent un peuple (…)
R. Rolland, Jean-Christophe, La révolte, III, p. 549.
29 Eux seuls m'avaient empêché de recevoir le dernier adieu d'Isa (…)
F. Mauriac, le Nœud de vipères, II, XVII.
30 Que pouvait-il faire à lui seul ? Que pouvaient-ils faire à deux ou à trois dans les décombres de leur tranchée ?
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XVI, VII, p. 56.
3 (Renforçant une loc. causale ou finale). Du seul fait (cit. 22) que…, de…Pour la seule raison (cit. 60) que… Simple. || De cela seul (→ Dieu, cit. 11), par cela seul (→ Interroger, cit. 4; montrer, cit. 38; plaire, cit. 4). — ☑ À seule fin (altér. de à celle fin). 1. Fin (cit. 36).Par pléonasme. || À cette seule fin.Dans la seule vue de… (→ Prédire, cit. 3). || Dans le seul but. || Pour cela seul que…
31 Je m'astreins pourtant à ce petit effort quotidien à seule fin de ne point laisser se rouiller ma plume.
Gide, Journal, 14 mai 1940.
———
IV N. || Un seul, une seule : une seule personne (→ ci-dessus, II., 2.). || Le despotisme (cit. 2) d'un seul. || La folie (cit. 19) est le rêve d'un seul. || Un seul de…, d'entre eux (→ Haut, cit. 12; et aussi 1. palette, cit. 3). || Une seule entre les maisons royales (→ Fixité, cit. 5).Vous n'êtes pas le seul ! : il y en a bien d'autres dans votre cas. || Le seul à faire, qui puisse faire qqch. || J'étais le seul avec une blouse (→ Frapper, cit. 43).
32 En ce temps de suffrage universel, de conduite des affaires et de gouvernement du pays par tous les citoyens, jamais, jamais, la volonté d'un seul, qu'il soit Favre ou Thiers, n'aura disposé plus despotiquement des destinées de la France, et dans une ignorance plus entière de tous ses citoyens, sur tout ce qui se passe, sur tout ce qui se fait en leur nom.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, 27 févr. 1871, t. IV, p. 174.
CONTR. Chœur (en), combiné, deux, différent, plusieurs… — Ensemble.
DÉR. Seulabre, seulement, seulet.
COMP. Esseulé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • seule — seule …   Dictionnaire des rimes

  • Seule — est un court métrage français réalisé par Érick Zonca en 1997. Sommaire 1 Synopsis 2 Distribution 3 Analyse 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • seulé — esseulé …   Dictionnaire des rimes

  • Seule — Odna    Drame de Grigori Kozintsev et Leonid Trauberg, avec Ielena Kouzmina, Petr Sobolevski.   Pays: U.R.S.S. (Russie)   Date de sortie: 1931   Technique: noir et blanc   Durée: 1 h 21    Résumé    Au fond de l Asie soviétique, une jeune… …   Dictionnaire mondial des Films

  • Seule a Paris — Seule à Paris Seule à Paris Titre original Seule à Paris Genre Feuilleton dramatique Pays d’origine  France Chaîne d’origine ORTF Nombre de saisons 1 Nombre d’épisodes …   Wikipédia en Français

  • Seule au monde (Bouguereau) — Seule au Monde William Adolphe Bouguereau, Avant 1867 Huile sur toile 100 × 67,5 cm …   Wikipédia en Français

  • Seule à paris — Titre original Seule à Paris Genre Feuilleton dramatique Pays d’origine  France Chaîne d’origine ORTF Nombre de saisons 1 Nombre d’épisodes …   Wikipédia en Français

  • Seule, la vie... — Seule, la vie... est un roman de l écrivain français Julien Blanc en trois tomes publiés de 1943 à 1948. L auteur y raconte sa vie : enfant durant la Première Guerre mondiale, orphelin à la fin de la Grande Guerre, adolescent puis adulte… …   Wikipédia en Français

  • Seule (album de Barbara) — Seule Album par Barbara Sortie 1981 Enregistrement 1981 Genre Chanson française Label Philips …   Wikipédia en Français

  • Seule Soromon — Pas d image ? Cliquez ici. Situation actuelle Club actuel Hawke s Bay United …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.